Troisième volet de l’escapade chypriote

« Kaliméra »

« Bonjour » en grec

Nous sommes parties, ma fille et moi, de Paphos, lieu de notre villégiature balnéaire, pour la montagne !

L’heure est à la découverte du cœur du pays :

vue_montagne

vue_mer

ces deux vues, prises du même point, montrent la proximité Mer -Montagne

 L’air est plus frais, les cèdres et les oliviers remplacent l’âpreté des terres désertiques qui entourent Paphos. Les villages sont rares pour se rendre au monastère de Ayios Néophytos, Saint Néophyte, donc.

 Face au monastère qui porte maintenant son nom, ce saint ermite vécut dans une grotte qu’il creusa et aménagea en chapelle troglodyte en 1134, quelques peintures d’origine subsistent, d’autres datent du XIIIème siècle.

ermitage

 Les photos ne sont pas autorisées...

la porte originelle est située, en haut à gauche, au dessus des arcades,

voyez la roche brute et imaginez le travail titanesque!

Il commença à l'âge de 25ans et mourut vers 90 ans,

peignant les murs de fresques, tout à sa dévotion.

Le monastère, (de construction plus récente que l’église)

retraite

Patio

jardins_roses

roses

Nous apercevons furtivement un moine,

qui a choisi la vie de célibat dans une communauté religieuse.

(Ce n’est pas le cas de tous les « popes »,

prêtres orthodoxes, qui peuvent se marier avant leur ordination)

L’église du XVIème siècle

chapelle

Il est d’usage, de se couvrir bras et jambes pour pénétrer dans une église orthodoxe,

même pratique dans les églises catholiques latines.

 Pas de photo de l’intérieur.

C’est un lieu de culte et il est normal de le respecter !

(il y a un petit musée dans l'enceinte du monastère où vous pouvez acheter des cartes postales...)

chypre_troodos_timbres

voici les timbres...

Profitez de ces quelques jours de farniente,

et merci de votre fidélité!!!